4 concepts Japonais à intégrer en tant qu’entrepreneur

Kintsugi

09/02/2024

Parfois, il faut sortir de son territoire pour trouver l’inspiration, prendre un second souffle bref… prendre de la hauteur. Quand on est entrepreneur, ces prises de reculs sont nécessaires si l’on veut conserver l’enthousiasme, ce feux sacré qui nous traverse tel un TGV et nous pousse à agir. Le seul problème de l’enthousiasme c’est qu’il est fugace ! Pour le maintenir, voici quatre sagesses venues tout droit du Japon qu’on aime bien et qu’il nous plait de partager avec vous !   

1. Le Shoshin : 

Cela signifie « garder l’esprit du débutant ». On en a déjà parlé sur les réseaux sociaux pour ceux qui nous suivent mais il nous semble essentiel d’adopter une posture humble en toutes circonstances ne serait-ce que pour avoir conscience que rien n’est vraiment acquis dans ce monde. Cela évite les déconvenues lorsque l’on perd et permet de pratiquer une sorte d’amélioration continue qui nous pousse à ne pas nous endormir sur nos lauriers en cherchant toujours comment faire mieux ! Une façon aussi de maintenir l’enthousiasme : l’humain n’est jamais aussi heureux que dans ses premières fois ! 

2. Oubaitori :

Ce joli mot évoque les quatre arbres qui fleurissent au printemps ( le cerisier, le pêcher, l’abricotier et le prunier). C’est aussi un concept qui invite à nous souvenir que chaque arbre fleuri selon son propre rythme. En gros : il faut cesser de se comparer aux autres et faire son propre chemin. 

3. Gemba :

Le gemba c’est le terrain. Le lieu réel où le travail se réalise. Une démarche simple et pleine de bon sens consiste à se déplacer physiquement auprès des équipes opérationnelles afin de comprendre leurs problèmes du quotidien et trouver les solutions … 

4. Kintsugi : 

Celui-là est sans doute notre préféré. Plus qu’un concept, c’est une technique ancestrale qui consiste à réparer un objet brisé en soulignant ses fissures avec de l’or au lieu de les masquer. Sublimer nos blessures, nos échecs car elles font partie de notre histoire... Ces dernières influent sur qui nous sommes et c’est en les dépassant qu’on devient la meilleure version de nous-même. Un joli concept proche de la résilience si cher à l’entrepreneur.

Idée bonus : 

On trouve aussi que ça ferait de jolis noms d’entreprise… si vous en êtes à l’étape de création et que vous cherchez un nom pour incarner votre proposition de valeur, le dico japonais a sûrement de quoi vous inspirer ... A bon entendeur !